Hausse des vols à l’arraché : les femmes principales victimes

hausse, vols, violence, rue, femmes, métro, arrachéLa flambée du cours de l’or de ces dernières années pousse les délinquants à multiplier les vols de colliers à l’arraché. Le phénomène a atteint des sommets à Paris et en banlieue depuis le printemps dernier, comme le rappelle le Parisien. En juillet dernier, une centaine de vols étaient commis chaque jour ! Principales victimes de cette petite délinquance : les femmes, pour l’essentiel de plus de cinquante ans, qui se trouvent seules, attendant par exemple le bus ou le métro… « Le 16 septembre dernier, à Paris, les policiers (…) parviennent à interpeller un jeune homme (…) alors qu’il vient de voler le collier d’une voyageuse qui attendait le Noctilien à la gare de l’Est. »

Des actes lâches, commis en petits groupes organisés, souvent dans la violence. Ils entraînent chez les victimes peu de séquelles physiques, mais un véritable traumatisme émotionnel.

Evidemment, on ne le dira jamais assez, si un homme n’en veut qu’à votre collier (ou votre sac à main, votre téléphone…), il faut impérativement lui donner et ne pas chercher à résister. Votre vie vaut plus que tout objet, qu’il soit en or ou non !

Néanmoins, on constate une fois de plus que les femmes sont considérées par les agresseurs comme des victimes de choix, qui seront « naturellement » incapables de réagir à une agression, de leur faire face.

Un état de fait conditionné par les mentalités, qui doivent changer. La self-défense n’est définitivement pas une affaire de force, de muscles, mais de réactivité.

Se défendre, c’est aussi savoir envoyer des signaux dissuasifs, via sa démarche, son regard, c’est savoir ne pas se mettre en danger en gardant un œil sur les personnes qui nous entourent, dans la rue, dans les transports, en évitant d’exhiber son téléphone, son sac à main… La self-défense, avant toute considération physique ou martiale, commence par l’adoption d’une attitude à la fois prudente et énergique.

Participez à un cours d’autodéfense à Paris pour vous en rendre compte !